Eloul, le chofar et l’ouragan I[tsha]KE…

Publié le par Jonat

« Inspire la crainte à toutes tes créatures »

Par Jonat

 

Scène de dévastation de l'Ouragan de Galveston, renommé plus tard en Isaac's Storm, 1900De nombreuses comparaisons ont été faites au cours des dernières 24 heures entre l'ouragan Ike 2008 et le Grand ouragan de 1900 qui ont tous deux dévasté Galveston dans le Texas. Il est à noter par ailleurs que "Ike" est le surnom ou la contraction du nom « Isaac ». Fait intéressant, un livre écrit sur l'ouragan de 1900 a été baptisé « Isaac's Storm » au nom du directeur local du futur National Weather Service, Isaac Cline, tué avec sa famille dans l’ouragan (Voir la version vidéo du livre Isaac's Storm).

Galveston sous le choc après le passage d'Ike

 GALVESTON, Texas (Reuters - 15/09/08) - Bateaux, tables de cuisine et animaux domestiques noyés s'amoncellent sur le pont qui relie l'île de Galveston au Texas. Un couple fuit à pied vers le continent, emportant ses affaires personnelles dans un landau.

Trajectoire identique pour ces 2 ouragans au nom d'Isaac...L'endroit est célèbre pour avoir été dévasté par l'ouragan le plus meurtrier de l'histoire des Etats-Unis, qui avait fait 8.000 morts en 1900, mais les habitants de Galveston sont assommés par l'étendue des dégâts provoqués par l'ouragan Ike…


Le lien historique des 2 évènements :

ü  Les deux ouragans se sont formés tous les deux à Roch Hodech Eloul

ü  Ils sont arrivés à la Paracha Ki Tetsé

ü  L’ouragan « Isaac » de 1900, touche la côte le 13 Eloul 5660

ü  L'ouragan Ike de 2008, touche la côte le 13 Eloul 5768 - 108 ans d'intervalle.

ü  Ils ont tous les deux suivis la même trajectoire !



Hasard ou initiation à la crainte du jugement ?

Isaac, Itshak Avinou pour les intimes, est passé par l’Akeida (« Sacrifice d’ Isaac ») mais un bélier est sacrifié à sa place, son abnégation sera plus tard représentée par le chofar. Le mois d’Eloul commémore cet événement, nous sonnons du chofar pour implorer la miséricorde divine en rappelant le mérite L'Ouragan Ike sur les côtes de Galveston en 2008d’Isaac ou plus précisément - comme c’est mentionné dans la prière de Roch Hachana (jour du jugement) - la « peur d’Isaac »
פחד יצחק ainsi que ובכן תן פחדך (Inspire la crainte…) - sentiment on ne peut plus ressenti à l’arrivée d’un ouragan…

 

Imaginons un instant ce que peuvent ressentir ces gens à la vue de l’ouragan qui approche, terrés dans leur bunker, en priant d’être épargnés par les forces de la nature. Méditons à notre tour, le jour de Roch Hachana, à la petitesse de l’homme et l’insignifiance de sa force. Nous méditerons ainsi, cette année, avec plus d’attention le passage du Moussaf au « jour du souvenir » :

 

Trajectoire du Chofar...En ce jour tu fixes le sort des différents pays. Celui-là aura la guerre, celui-ci vivra en paix. Là il y aura la famine, et ici il y aura l’abondance. Et chaque créature séparément sera jugée ; celle-ci sera condamnée à mort, et celle-là sera appelée à vivre.

Qui oserait espérer d’échapper à ton jugement, lorsque le souvenir de tout être créé, la conduite de tout homme, ses pensées et ses actions viennent s’offrir à toi ?

[tefilat Moussaf de Roch Hachana]

 

Enfin, si vous observez le tracé de l'ouragan Ike (comme celui du « Isaac’s Storm » de 1900), il ressemble étrangement à… un chofar !

 

Que nous méritions d’être inscrits et scellés dans le livre de la vie !

 

Chana Tova

Publié dans Actualité

Commenter cet article

jonathanmarbre 22/09/2008 17:19

je crois pas en ca,baliverne...